Ambitieux, oui et alors ?!

Ambitieux, oui et alors ?!

J’écris selon mon inspiration du jour, sur un sujet auquel il m’a été donné à réfléchir ces dernier temps : l’ambition.

L’ambition c’est quoi ?

Voici les définitions proposées par le dictionnaire Larousse en ligne :

  • Désir ardent de posséder quelque chose, de parvenir à (faire) quelque chose : Avoir l’ambition de réussir.
  • Désir ardent de gloire, d’honneurs, de réussite sociale : Un homme dévoré d’ambition.
  • Prétention de réussir quelque chose : Je n’ai pas l’ambition de résoudre cette énigme.

On a tendance à réduire l’ambition a sa dimension professionnelle, voire à son impact en terme de gloire et notoriété et à lui attribuer une connotation négative : « il /elle a les dents qui rayent le parquet ». On aurait tort de croire que cette flamme intérieure n’habite que les gens opportunistes, égocentriques, égoistes.

L’ambition est avant tout une aspiration, un désir, une volonté personnelle d’atteindre un objectif, un idéal. Les moyens employés pour y parvenir peuvent être plus ou moins pernicieux, en fonction du comportement adopté par la personne animée de cette ambition mais aucune ambition n’est intrinsèquement mauvaise.

Je dirai que lorsque l’ambition vous dévore, vous faites fausse route. Lorsque l’ambition vous anime, vous êtes sur la bonne route. 🙂

Comment le fait d’être carriériste, d’avoir des projets des projets de vie : devenir propriétaire, voyager, fonder une famille, développer un projet artistique, fonder une entreprise, etc… devient-il menaçant, risible, répréhensible au regard d’autrui ?

L’ambition c’est ce moteur, cette flamme intérieure, cette volonté ardente qui va être le point de départ de votre décision de mobiliser votre énergie (concentration et motivation) pour élaborer et organiser le travail, les étapes, les choix qui vous permettront d’attendre les objectifs que vous vous fixez et de réaliser les projets que vous planifiez..

L’ambition lorsqu’elle est bien nourrie (concentration, motivation, organisation…) dépasse le simple désir, le simple souhait, le simple rêve, puisqu’elle prend alors la forme d’une énergie constructive, d’une force de travail, d’une puissance créative, qui en sont la matérialisation.

Cette énergie peut être effrayante aux yeux de tiers, qui eux, ne s’en donnent pas les moyens. L’ambition c’est avoir une vision en restant éveillé, l’ambition c’est créer un monde dans sa tête avant de le créer en vrai, l’ambition c’est voir au-delà de l’instant présent. Effectivement cela est effrayant, risible, incompréhensible, pour ceux qui ne possèdent pas ou ne cultivent pas cette capacité. A leurs yeux vous paraitrez « possédée », « habitée », « obsédée ».

Pourtant, nous autres « ambitieux », nous savons bien que cette capacité de modélisation est comme un super pouvoir. Wonder Woman a son bouclier magique, Superman son regard laser… Et bien l’ambition c’est la capacité de voir le monde dans sa version en 5D alors que certains voient tout de manière plate et linéaire. L’ambition c’est percevoir et anticiper les évènements en version 3.0 ou 4.0 quand d’autres ont encore des difficultés à capter la version 2.0

Expliquer votre vision a quelqu’un qui ne comprend pas cette notion d’ambition, c’est comme expliquer les couleurs à un daltonien. Il vous écoutera poliment, tout en sachant que cela ne correspond pas à sa perception.

Ne vous excusez jamais d’avoir de l’ambition et cherchez à vous entourer de personne animées par la même énergie (qui peut porter sur des objectifs différents) dans leurs vies, car ces personnes seront en mesure de vous motiver, vous soutenir, vous écouter de manière bienveillante.

Et si vous sentez que vous n’avez pas cette petite flamme ambitieuse en vous. Interrogez-vous sur les freins ou les raisons de cette absence :

– la peur de l’échec  ? (donc vous tuez dans l’oeuf chacune de vos aspirations)

– la peur du regard des autres ? (vous êtes paralysé à l’idée de sortir du lot ou de montrer autre chose que votre « masque social »)

– le mode robotique ? (vous vous êtes installé dans une routine métro-boulot-dodo et êtes déconnecté de vous-même : vous n’écoutez pas votre voix intérieure ou pire : vous la faites taire !)

Quoi qu’il en soit, sachez qu’effectivement le fait de vivre ses ambitions suppose au moins trois qualités essentielles :

– audace : oser agir

Il faut donc se confronter à la peur de l’inconnu, à la peur de l’échec, aux obstacles sur le chemin.

– créativité : penser « hors cadre »

Tous les chemins mènent à Rome. La voie qui va vous mener à la concrétisation de votre ambition, n’est peut-être pas celle que vous imaginiez au départ.mais vous aurez le mérite de vous être engagé sur un chemin (en vous adaptant aux aléas sur la route, en surmontant et dépassant les obstacles)…alors que certains sont restés coincés dans les starting-blocks.

– travail : s’investir et persévérer

Il faut travailler la terre, semer, arroser…pour pouvoir espérer récolter les fruits. De même pour toute ambition (qu’elle soit personnelle ou professionnelle), il va falloir vous engager, vous impliquer pour pouvoir dire à la fin : « ça y est je l’ai fait ! »

« Nous ne pouvons pas devenir ce que nous voulons être en restant ce que nous sommes. » Oprah Winfrey

Je rajoute :

Nous ne pouvons pas atteindre certains objectifs en restant dans notre zone de confort.

Nous ne pouvons pas vouloir évoluer en refusant d’avancer.

Nous ne pouvons pas ambitionner sans risquer.

 

Dorothée Dibaya – Do Coaching