Comme Zidane avec le Real, est-il temps pour vous de quitter votre poste ?

Comme Zidane avec le Real, est-il temps pour vous de quitter votre poste ?

La nouvelle vient de tomber, Zidane quitte le Real Madrid, après 3 années de bons et loyaux services  en tant qu’entraîneur :  3 ligues des champions et un championnat d’Espagne, gagnés.

En peu de temps, il a relevé de nombreux défis, incarné le job et part certainement vers de nouveaux challenges à la hauteur d son talent.

Et vous dans votre vie professionnelle…comment savoir lorsqu’il est temps de partir ?

Voici quelques indices, qui sont des éléments susceptibles de vous indiquer qu’il est peut-être temps d’aller vérifier si l’herbe est plus verte ailleurs :

– Vous vous ennuyez.

Déterminez quelles sont les causes de votre ennui : S’agit-il d’un désintérêt total pour votre poste actuel ou bien du sentiment d’être installé dans une routine ?

– Vous avez l’impression d’avoir fait le tout de votre poste.

Si vous craignez le train train quotidien au boulot…alors essayez d’innover, de faire preuve de créativité, de proposer de nouveaux projets, de vous former, de créer de nouveaux partenariats, collaborer avec d’autres services… Le renouveau ne passe pas forcément par un changement d’employeur.

– Votre travail n’est pas reconnu, ni valorisé.

L’entretien annuel d’évaluation est l’occasion de faire le point sur vos perspectives d’évolution au sein de votre entreprise. Vous pouvez faire part à votre employeur de votre souhait d’obtenir : une formation, une augmentation, un changement de poste, une évolution de mission, voire d’opérer une reconversion professionnelle.

Apprenez également à ne pas attendre cet entretien annuel pour valoriser vos réussites, vos accomplissements professionnels et les projets sur lesquels vous travaillez. Soyez le premier ambassadeur de votre travail, auprès de votre hiérarchie, de vos collègues et de vos collaborateurs. Communiquez autour de l’efficience, la pertinence, l’intérêt de vos réalisations professionnelles.

– Vous avez une autre opportunité.

Vous avez été sollicité par un autre employeur, un chasseur de tête, un recruteur ou bien vous avez vous-même repéré une perspective professionnelle dans laquelle vous estimez avoir de meilleurs bénéfices en termes : de finances, de bien-être, de reconnaissance…

La nouveauté est une inconnue qui est parfois effrayante. Osez agir…mais prenez des risques calculés. Prenez des précautions et des garanties en termes de : promesse d’embauche écrite avec simulation de salaire, renseignements précis sur votre futur employeur, informations concrètes en vue de votre futur projet…

Sachez toutefois que le risque zéro n’existe pas et gardez en tête que l’échec est un risque mais que l’échec est une épreuve dont vous tireriez un enseignement.

– Vous êtes en conflit ouvert avec votre employeur pour une situation dans laquelle vous avez été victime : harcèlement, discrimination, mise au placard….

Demandez de l’aide et du soutien en interne : syndicat, délégué du personnel, chsct… et en externe : médecin traitant, avocat…

Un certains nombre de difficulté peuvent se régler par le dialogue, la médiation. Néanmoins, aucun compromis ou négociation ne doit primer sur votre bien-être physique et psychologique.

Parfois, mieux vaut partir (de manière sécurisée et organisée) que mettre en péril son intégrité (physique, psychique, morale). A vous d’élaborer la stratégie la plus efficace pour préserver vos intérêts, quitte à envisager ensuite des recours  / procédures / poursuites.

– Vous vous sentez proche du burn-out.

N’attendez pas d’avoir atteint un point de non-retour pour faire le point avec vos collègues, vos proches, la médecine du travail.

– Votre entreprise est en train de couler.

Ce triste évènement peut être l’occasion d’envisager un départ volontaire. Dans une perspective de changement : ce départ anticipé peut vous permettre d’avoir du temps et un peu d’argent pour vous former ou réorienter votre parcours.

– Votre travail ne correspond pas à vos aspirations profondes, vos valeurs ou n’est pas compatible avec l’organisation de votre vie personnelle / familiale.

Vous êtes le gestionnaire de vos priorités et de la balance entre votre vie professionnelle et votre vie privée. En fonction des personnes et des périodes de vie, cette balance penche davantage d’un côté ou de l’autre.

Quel sens donnez vous à votre travail ? La réponse à cette question doit guider vos choix professionnels et personnels.

 

Dorothée Dibaya – Do Coaching